chapitre11-2
(Dixième Partie)

« Ce sont les faiblesses du cœur qui font les belles défaillances... »

Qui suis-je ?

Tout est blanc autour de moi. Non, lumineux. Mais blanc aussi. Non, pas totalement. Des formes plus sombres s'agitent face à moi. Moi ? Qui ? "Eteignez la lumière, j'ai mal à la tête". Je cherche ma tête et ne la trouve pas. Des sons étranges atteignent pourtant mon cerveau. On me parle. Des formes blanches sur un fond blanc. Leurs contours sont flous... mais leurs yeux sont rouges. Où ai-je déjà vu des yeux rouges ? Et de longs cheveux blancs ? Ils me parlent. Dans un langage réduit à un murmure presque inaudible, mais qui signifie quelque chose. Ils ont peur. Ils appellent à l'aide. "Que quelqu'un leur vienne en aide"... arze... eréam... Anavel oval etuomal... " "Moins vite, laissez-moi respirer... " Je suis allongé, mais sur quoi ? Je ne sens aucun soutien sous mon corps. Je flotte. Mon corps ? Je cherche mon corps et ne le trouve pas. Mais mes yeux sont bien ouverts. Ils se penchent sur moi et parlent. Il fait froid. La lumière blanche est froide. Elle pulse faiblement. Bientôt, elle s'arrêtera. "Non, je ne veux pas faire ça, je veux rester..." Mon ego s'insurge. Mon ego ? Où est-il ? Divisé... Je ne suis rien sans lui. "Cherche-le, appelle-le, trouve-le, sans lui tout est fini." Des mains. Douces mais froides. Délicates. Sur mes joues, mes paupières. Sur tout mon corps. Je sens de nouveau mon corps. Je bouge difficilement un orteil. Un doigt de ma main. Les sensations. Sensation de froid, d'humidité. Sensation de douleur, au milieu de mon corps. Sensation de perte aussi. De mon sang. De mon frère. Mon frère ! "Beryl !" Un choc formidable me fait perdre de vue les êtres lumineux. "Revenez, parlez-moi encore de la Lune..." Le blanc devient du vert sombre. Des tons de oranges et de bruns sombres. Je sens quelque chose de doux et de chaud me caresser le visage, comme une brise. Mais c'est solide. Et cela sent bon. Je lève la main vers mon visage et touche une autre main. Je crus la reconnaître. "Beryl ?" J'entendis une voix familière me répondre : "Beryl est là, Krys."

"Tu m'entends, Krys ?! Beryl est revenu !"

La voix d'Amber lui martelait le crâne. Ses yeux étaient ouverts mais il ne parvenait pas à faire le point. Sa seule certitude était qu'il avait mal à la poitrine. Il regarda au-dessus de lui, et reconnut le visage de la jeune fille dont les fins cheveux de la couleur des feuilles d'automne frôlaient son visage. Ses yeux se révulsèrent une seconde avant de reprendre leur place normale. Ils se trouvaient sous un grand arbre surmonté d'un brouillard vert, et sa tête reposait sur les genoux d'Amber. Dans un premier temps, seuls les traits de la barde lui semblèrent nets. D'autres visages apparurent dans son champ de vision, il les reconnut lentement un à un : Obsidien, Agata, Verdel... Il y en avait un qu'il ne connaissait pas, celui d'un homme d'âge mûr à la courte barbe brune et à l'air inquiet... Mais ce n'était pas le visage qu'il cherchait. "Où es-tu ?!" Son esprit hurlait dans l'attente d'une réponse. Et cette réponse vint : "Je suis là."

Beryl s'avançait vers lui sous les arbres. Ses cheveux blancs sur le fond sombre de la forêt l'aveuglèrent presque. Il paraissait être un fantôme. Ses yeux larmoyèrent. Beryl s'agenouilla à côté de lui et toucha son visage. Aussitôt, Krysos sentit qu'on lui rendait ce qu'il avait perdu ; le vide laissé dans son corps et son esprit se combla. Il inspira difficilement, toussa, manqua s'étrangler sous l'afflux d'émotions. Leurs âmes se touchèrent et se parlèrent :

"Où étais-tu passé ?"
"Je n'étais pas loin mais je ne pouvais pas t'entendre."
"Que t'est-il arrivé ?"
"Cet homme m'a sauvé. Il est très gentil."
"Que t'a-t-on fait ?"
"Rien, ne parlons pas de cela..."
"Tu ne me quittera plus, promis ?"
"Plus jamais."

Il ouvrit les bras et Beryl vint se jeter sur lui un peu brutalement. Mais la douleur de sa blessure n'était rien comparée au soulagement qu'il ressentait. Il était de nouveau lui-même, plein et entier. A présent, il pouvait continuer à vivre.

Il était de retour.

http://gemminy0.wixsite.com/gemminy/lexique